top of page
  • Writer's pictureFrederick Breville

MITSUBISHI ECLIPSE CROSS

Introduction :


La Mitsubishi Eclipse Cross, lancée en 2018, avait pour mission de rafraîchir une gamme de SUV plutôt vieillissante dans l’offre du constructeur. Dès sa commercialisation, la voiture a connu un véritable engouement et a relancé les ventes de Mitsubishi sur le territoire. Trois ans plus tard, la Mitsubishi Eclipse Cross s’offre un restylage de mi-carrière et gomme au passage quelques erreurs de jeunesse. Nous l’avons essayé et voici notre verdict.


Design :


La Mitsubishi Eclipse Cross, millésime 2021, a l’air d’être un tout nouveau modèle tant ses évolutions esthétiques sont nombreuses. La face avant, très agressive, reprend les derniers éléments de style du constructeur japonais. La calandre avec grille en nids d’abeilles, encadrée par quelques touches de chrome, confère au véhicule un certain côté premium. De profil, la silhouette est conservée avec cette ligne de toit plongeante à l’arrière. Les jantes de 18 pouces, disponibles dès le premier niveau de finition, accentuent l’allure sportive du véhicule. La poupe quant à elle devient plus classique mais aussi plus équilibrée et se débarrasse de sa lunette arrière en deux parties qui gênait la visibilité sur la précédente version. Well done Mitsubishi !


Habitacle :


A l’intérieur, les changements sont plus discrets mais tout aussi plaisants. Les matériaux sont de très bonne facture et l’assemblage est de qualité. Cependant, certains plastiques mériteraient une meilleure finition. La planche de bord accueille un écran tactile de 8 pouces en position centrale, tandis que les commandes de la climatisation se situent plus bas. Le volant, multifonctionnel et ergonomique, permet un accès facile aux menus du véhicule sans avoir à quitter la route des yeux. A ce sujet, la Mitsubishi Eclipse Cross dispose d’un excellent système d’affichage tête haute, qui s’active façon James Bond. Au chapitre de l’équipement, la Mitsubishi Eclipse Cross n’a rien à envier à ses concurrentes. On retrouve entre autres, le démarrage sans clefs, une multitude d’airbags, les sièges chauffants, l’Apple Carplay et l’Android Auto, l’avertisseur d’angle mort ainsi que la caméra de recul. La sonorisation Rockford Fosgate a été abandonnée mais la qualité sonore des haut-parleurs de série est tout aussi excellente. L’aménagement intérieur, grâce à une banquette arrière coulissante, permet de favoriser tantôt l’espace aux jambes et tantôt le volume du coffre. Cette particularité offre au véhicule une vraie polyvalence en matière d’espace. La cabine offre de réelles prestations de grandes familiales avec de grands espaces de rangement et un toit ouvrant en deux parties qui illumine davantage l’habitacle. Au niveau du coffre, celui-ci dispose de 657 litres de chargement et peut atteindre 1,419 litres avec les sièges rabaissés. Autre atout, la présence d’une vraie roue de secours, ce qui pour certains s’avère être un manque à gagner en matière de place, tandis que pour d’autres cela représente un vrai plus, compte tenu de l’état dégradé de nos routes.


Sur route :


Au chapitre routier, la marque nippone, forte d’un siècle d’expérience dans le domaine a doté son véhicule d’une excellente motorisation. Il s’agit ici du 1,5 L Mivec Turbo développant 150 ch et 249 Nm de couple. Toute cette puissance est gérée par une boîte automatique CVT à 8 rapports. D’emblée, c’est la souplesse du moteur qui surprend. La puissance est agréablement bien distribuée et les accélérations sont franches grâce au couple disponible dès 2,000 trs/min. Il faut souligner que notre modèle d’essai est une quatre roues motrices – et là, bravo au concessionnaire local qui ne s’est pas contenté des versions deux roues motrices uniquement ! Aidé par le système Super All Wheel Control (S-AWC) et un très bon châssis, la tenue de route ne souffre d’aucun complexe d’infériorité et surpasse même quelques concurrentes. En effet, sur routes sinueuses, l’Eclipse Cross fait preuve d’une agilité déconcertante malgré ses mensurations (L – 4547mm – H – 1689mm – l – 1806mm). A ce sujet, trois mode de traction sont disponibles – Normal – Snow – Gravel. En plus, avec les palettes en aluminium, on se croirait presque au volant d’une EVO X ! Au niveau des suspensions, celles-ci sont un peu fermes mais pas assez pour impacter le confort. En ville, la Mitsubishi Eclipse Cross se manie facilement et grâce aux nombreuses aides comme l’avertisseur de collision ou encore l’aide au démarrage en cote, la conduite devient un jeu d’enfant. La direction est aussi très souple mais reste précise favorisant ainsi un meilleur contrôle du véhicule.


Consommation :


En matière de consommation, la Mitsubishi Eclipse Cross est plutôt sobre avec une moyenne annoncée de 7,7 L/100km. Après une journée d’essai en conditions réelles, nous étions surpris de constater que l’ordinateur de bord affichait seulement 6,8 L/100Km !


Verdict :


La Mitsubishi Eclipse Cross est aujourd’hui un « major player » sur le marché des SUV à l’Ile Maurice. Certes, elle avait débuté sa carrière avec un handicap de taille car proposée uniquement en version 2,0 L lors de son lancement en 2018. Mais le constructeur a vite remédié à cette situation en proposant ce fameux 1,5 L turbo. Avec ce facelift, l’Eclipse Cross devient encore plus désirable. La concurrence n’a qu’à bien se tenir !


Les Plus :


Motorisation

Design

Polyvalence


Les Moins :


Quelques détails de finition



Prix à partir de : Rs 1,480,000

Prix du modèle essayé : Rs 1,890,000

Réservez votre essai ici : https://www.mitsubishi-motors.mu/eclipsecross/




9 views0 comments

Recent Posts

See All
bottom of page