top of page
  • Writer's pictureFrederick Breville

ESSAI RENAULT KWID

Introduction


Apparue il y a quelques années, la Renault Kwid s’est bâtie une solide réputation dans le segment des mini-citadines. Destinée aux marchés émergents, la Kwid se démarque grâce à un prix très compétitif et un niveau d’équipement satisfaisant. Produite depuis 2015, elle passe aujourd’hui par la case restylage. Un lifting cosmétique important qui devrait lui permettre de rester dans le haut du tableau des ventes.


Design


Quand il s’agit d’un véhicule « low-cost », il est généralement difficile de le rendre visuellement attractif. Heureusement, tel n’est pas le cas de la Kwid. Niveau look, cette deuxième génération se dote pour la première fois d’un regard sur deux étages, façon Nissan Juke. Sur la partie haute de la face avant, on retrouve de minces feux de jour à LED tandis que les optiques principales se trouvent un peu plus bas dans un encadrement plus massif. En version « Climber », plus haut niveau de finition de la Kwid, on retrouve quelques inserts chromés et colorés qui donnent un aspect plus premium à cet ensemble. De profil, la Kwid garde son allure de SUV grâce à sa garde au sol surélevée, ses jantes de 14 pouces et des protections de carrosserie supplémentaires. À l’arrière, les diodes en forme de C, reprennent la signature lumineuse des autres modèles de la marque.


Vie à bord


À l’intérieur, le constructeur français a favorisé l’équipement plutôt que la finition. En effet, si les plastiques moussés ne font pas partie du cahier des charges, nous avons été agréablement surpris par le niveau d’équipement. La Kwid propose entre autres, un cadran digital, un écran tactile (très réactif) de 8 pouces, le kit main libre, la climatisation, deux airbags frontaux ainsi que du système d’ABS. L’ergonomie est plutôt bonne et les espaces de rangement sont excellents pour un si petit véhicule. La position de conduite est vite trouvée et même si les sièges sont un peu (trop) fermes, ils procurent néanmoins un bon niveau de confort. À l’arrière, l’espace reste relativement correct pour sa catégorie.


Conduite


Au chapitre de la conduite, la Kwid s’en sort bien. Son bloc moteur trois cylindre de 990 cc développe 68 ch et 91 Nm de couple. Une fois à son volant, nous avons été surpris par l’agilité de cette mini-citadine. Profitant de son gabarit et de ses 1161 Kg, elle se faufile facilement dans les petits chemins et passe même dans des trous de souris ! Évidemment la tenue de route n’est pas celle d’une Mégane RS ! Notre modèle d’essai était équipé de la transmission automatique AMT (Automated-Manual Transmission). Une technologie très économique qui permet aux constructeurs de proposer une boîte-auto à moindre coûts sur des véhicules de cette catégorie. Cela dit, à l’usage, les passages de vitesses sont un peu trop brusques. Il faut alors adapter sa conduite en fonction de cette boîte robotisée à simple embrayage. En matière de freinage, la Kwid se montre rassurante avec un bon mordant. Niveau consommation, difficile de faire mieux avec ses 4,5 L/100 Km !


Verdict


Ne nous voilons pas la face, la Kwid n’est pas une référence en matière d’agrément de conduite. Cependant, avec un prix ultra compétitif, un très bon niveau d’équipement pour sa catégorie et un design moderne, la Kwid représente une réelle opportunité de posséder une automobile. De plus, elle bénéficie d’une garantie de 5 ans ou 150,000 Km selon la première éventualité !


Les Plus :


Restylage réussi

Equipement

Prix


Les moins :


Agrément de conduite



La Renault Kwid est disponible à partir de Rs 483,000

Réservez dès à présent votre essai ici: Renault Kwid




5 views0 comments

Recent Posts

See All
bottom of page