top of page
  • Writer's pictureFrederick Breville

ESSAI RENAULT CAPTUR

Introduction:


La deuxième génération du Renault Captur est arrivée sous nos tropiques avec dans sa ligne de mire la Peugeot 2008. Ayant été entièrement renouvelé en 2019, le Captur ambitionne de se positionner comme l’un des best-sellers de sa catégorie. Saura-t-il nous séduire ? Nous l’avons essayé le temps d’une journée sur la côte ouest et voici notre verdict.


Design :


Ce Captur II, même s’il reste officiellement dans la catégorie des crossover, affiche un design bien plus SUV que compacte surélevée. Plus long de 10 cm par rapport à son prédécesseur, il repose néanmoins sur la même plateforme que la nouvelle Clio. A l’avant, on constate une réelle montée en gamme et ce dès le premier niveau de finition. Le « C », caractéristique des Renault modernes se retrouve implanté dans les optiques avant, et non plus dans les antibrouillards comme auparavant. Même son de cloche à l’arrière où les feux à LED, toujours en forme de C, donne davantage de caractère à cet ensemble très raffinée. De profil, les passages de roues sont plus musclés et s’accordent parfaitement avec les jantes en alliage de 17 pouces. Le coté sportif de ce nouveau Captur se ressent à travers une ligne de toit fuyante vers l’arrière qui s’accorde parfaitement avec la peinture bi-ton du toit.


Habitacle :


A l’intérieur, le Captur se modernise avec une planche de bord fluide et un assemblage plus flatteur. En effet, l’habitacle de ce nouveau Captur a tellement gagné en qualité qu’on pourrait le comparer aux références allemandes de la même catégorie. Les finitions sont soignées tandis que l’ergonomie a été retravaillée. En matière d’info-divertissement, on retrouve un écran tactile de 7 pouces qui permet de gérer la majeure partie des fonctionnalités de ce nouveau Captur. Fort heureusement, Renault n’a pas cédé à la mode du « 100% tactile » car les commandes de la climatisation sont bel et bien présentes sur la console centrale. Cette dernière, dite « flottante » accueille aussi bien le levier de vitesse que le chargeur à induction pour smartphones, ainsi que les prises USB qui vous permettront d’accéder à l’Apple Carplay ou l’Android Auto. L’équipement, d’ailleurs, est très complet sur notre modèle d’essai car il dispose entre autres d’un tableau de bord numérique de 4,2 pouces avec compteurs analogique, de la climatisation automatique, de l’allumage automatique des feux et des essuie-glaces, du régulateur et limiteur de vitesse ainsi que de l’aide au démarrage en cote. En matière d’habitabilité, grâce à son plus grand gabarit, le Captur II progresse avec un espace aux jambes très correct et un volume de chargement (entre 406 et 536 litres) nettement supérieur au précèdent Captur. Ceci-dit, la garde au toit pourrait être un peu juste pour les plus grands d’entre nous.


Conduite :


Au chapitre de la conduite, le Renault Captur se démarque de la concurrence en proposant une motorisation plus puissante et plus adapté aux conditions de route de notre ile. Ce dernier est équipé de l’excellent bloc moteur 1,3 TCE, fruit d’un partenariat stratégique entre Renault-Nissan et Mercedes. Eh oui, cette motorisation turbocompressée équipe également l’actuelle génération de Mercedes Classe A ainsi que la nouvelle Nissan Qashqai. En termes de performances, ce 1,3 TCE développe sur ce Captur pas moins de 155ch et 270 Nm de couple. L’exercice du 0 à 100 km/h s’effectue sous la barre des 9 secondes. Trois modes de conduite sont proposés ; ECO-NORMAL et SPORT. Le mode ECO est idéal pour les trajets en ville ou durant les embouteillages quotidiens car c’est généralement lors de ces trajets que la consommation en carburant est la plus élevée. Ce mode vous permet donc de diminuer vos passages à la station-service ! Mais soyons honnête, le mode Sport est évidemment celui qui vous procurera le plus de plaisir car les accélérations sont dynamiques. Associé à une boîte EDC 7 rapports à double embrayage, celle-ci est douce et rapide. Au niveau du châssis, les ingénieurs de la marque au losange ont complètement revu le comportement routier de ce nouveau Captur. En effet, la tenue de route est très sécurisante avec beaucoup moins de mouvements de caisse par rapport à l’ancienne version du Captur. La direction est aussi plus précise qu’auparavant.


Consommation :


Niveau consommation, après une journée d’essai en conditions normales, la moyenne s’élevait à 6,5 L/100km. Un score plus que satisfaisant compte tenu des performances qu’offre ce nouveau Captur.


Conclusion :


Ce Captur de deuxième génération est nettement supérieur à son prédécesseur. L’équipement est généreux tandis que la motorisation est selon nous idéale pour notre réseau routier. Renault étant une marque qui séduit davantage de clients, nous pensons que ce nouveau Captur saura convaincre lors de l’achat.


Les Plus :


Finitions et qualité d’assemblage

Motorisation

Agrément de conduite


Les Moins :


Son prix



Le Captur est disponible à partir de Rs 1,529,000

Prix du modèle essayé Rs 1,640,000

Réservez votre essai sur le www.renault.mu





6 views0 comments

Recent Posts

See All
bottom of page