top of page
  • Writer's pictureFrederick Breville

Essai Isuzu D-Max V-Cross

Intro :

La réputation de la marque Isuzu n’est plus à faire sur les routes mauriciennes. Considéré comme l’un des meilleurs à travers le monde, les Pick-Up Isuzu bénéficient d’une excellente cote de popularité. Au début des années 2000, les Isuzu KB 250/300 ont révolutionné le marché du tout-terrain à Maurice car ils se sont imposés vis-à-vis des Toyota Hilux ou autres Mitsubishi L200. Quelques années plus tard, l’introduction du premier Isuzu D-Max aura connu le même engouement grâce à une solide réputation basée sur un critère principal : la fiabilité. Aujourd’hui, la marque japonaise, bien qu’étant toujours populaire, doit livrer une bataille féroce contre des mastodontes (Ford Ranger, Toyota Hilux, Nissan Navara) ! Nous essayons ce mois-ci le tout nouveau Isuzu D-Max en version V-Cross. Que vaut-il face à la concurrence ? Réponse dans cet essai…




Design :

Le design du Isuzu D-Max V-Cross est à la fois robuste et moderne. Dans cette version « Top of the Range », on retrouve à l'avant, une calandre spécifique V-Cross imposante, des phares à LED et un pare-chocs redessiné. Les lignes de carrosserie sont nettes et angulaires, donnant au V-Cross une allure musclée et agressive. De plus, les jantes en alliage léger de 18 pouces, les pneus « off-road » et les passages de roues surdimensionnés renforcent l'esthétique tout-terrain de ce pick-up. L’ensemble stylistique est selon nous une véritable réussite ! Dans la conjoncture locale où les Pick-Up sont devenus un véritable signe extérieur de richesse, le D-Max V-Cross possède tous les atouts esthétiques nécessaires qui sauront convaincre lors de l’achat !




Habitacle :

Le renouveau de la marque ne s’est pas arrêté qu'à l'extérieur. Une fois à bord, on constate rapidement une réelle montée en gamme. Les matériaux sont de bonne qualité et sur certaines surfaces, on retrouve même des plastiques moussés ! L’ergonomie de la planche de bord est excellente, les sièges sont confortables et la position de conduite est vite trouvée. Au niveau de l’équipement, on retrouve entre autres, l’allumage automatique des phares, la climatisation, la caméra de recul, le volant multifonction, le régulateur de vitesse adaptatif, l’avertisseur de collision, pas moins de huit airbags ainsi que l’Apple Carplay et l’Android Auto. A ce sujet, même si le D-Max V-Cross jouit d’une très bonne sonorisation à huit haut-parleurs et d’un écran tactile de 9 pouces, nous avons trouvé le système d’info-divertissement pas très « user-friendly ». La connexion à un smartphone par exemple n’est pas des plus intuitive car il faut se perdre dans les différents menus avant de réussir cet exercice pourtant banal chez les concurrents ! En ce qui concerne l’habitabilité, le D-Max V-Cross est dans la moyenne de la catégorie avec un espace aux jambes satisfaisant pour les passagers de la banquette arrière.






Conduite :

Au chapitre de la conduite, le Isuzu D-Max V-Cross répond présent au rendez-vous ! Équipé d’un moteur 3,0 L turbo diesel développant 190 ch et 450 Nm de couple, il ne souffre d’aucun complexe d’infériorité face à la concurrence. La conduite est agréable et la puissance est toujours disponible même à bas régime. Tout cela est géré à travers une boîte de vitesses à six rapports. Le D-Max V-Cross dispose de suspensions indépendantes « double wishbone » à l’avant et de ressorts à lames à l’arrière qui non seulement procurent un bon niveau de confort mais également une très bonne tenue de route. Le volant, un tantinet trop souple ne permet malheureusement pas d’avoir une direction précise, ce qui perturbe légèrement l’expérience de conduite.

En revanche, c’est bien hors des sentiers battus que le D-Max V-Cross est le plus à l’aise. Avec une transmission intégrale et une multitude d’aides comme le blocage du différentiel arrière, l’aide au démarrage en côte ou encore le contrôle de descente, il est vraiment taillé pour des situations extrêmes ! De plus, il possède également une capacité de remorquage impressionnante avec pas moins de 3,500 kg !




Consommation :

Avec un moteur de 3,0L, il ne faut pas s’attendre à une consommation de citadine ! Après une journée d’essai et des styles de conduite variés, l’ordinateur de bord affichait une consommation de 12 L/100 km. Un score pas très flatteur certes mais compte-tenu du rapport poids/puissance, il est dans la moyenne de la catégorie.




Verdict :

Sur des routes où les Ford Ranger, Toyota Hilux ou Nissan Navara règnent en maîtres, il est intéressant de noter qu’une autre alternative est désormais disponible. Le Isuzu D-Max V-Cross est un sérieux rival qui se lance avec de sérieux atouts ! Une esthétique réussie, un habitacle moderne et une mécanique robuste et fiable sont autant de points forts qui devraient sans aucun doute aider les futurs acquéreurs.




Les Plus :

Look de baroudeur

Habitacle

Motorisation

Aptitudes tout-terrain

Les Moins :

Info-divertissement

Direction trop souple

Prix : Rs 2,420,000






195 views0 comments

Recent Posts

See All

Comments


bottom of page